7/10/1914

Mesure hygénique et philanthropique dans les écoles bruxelloises [Hygienische maatregelen voor de Brusselse scholen; Hygienic measures for the schools of Brussels during WW1]

(In: Le Quotidien, 7/10/1914)

Sur la proposition du président de l'Association des coiffeurs, il a été décidé que les patrons coiffeurs iraient à tour de rôle dans les écoles communales et «tondraient» gratuitement les enfants.

Au point de vue hygiénique, cette décision philanthropique des patrons coiffeurs a une importance très grande. Beaucoup de parents dont les ressources sont fort restreintes actuellement, ne pouvaient, en effet, envoyer leurs enfants se faire couper les cheveux; et beaucoup d'écoliers se sont présentés à la rentrée des classes avec le cuir chevelu présentant des signes manifestes de teigne et autres maladies parasitaires.