20/1/1915

La valeur des immeubles - De waarde van onroerend goed tijdens WO1 - The value of the property during WW1

[In: Le Quotidien, 20/1/1915]

 

A mesure que la durée de la guerre se prolonge, l'anxiété des propriétaires augmente. Peu à peu, leurs immeubles se vident et les quelques locataires qui consentent à ne pas déménager exigent de fortes réductions. 

Ce sont surtout les propriétaires de maisons modernes qui sont touchés par la crise. Les loyers élevés qu'ils exigeaient en échange du chauffage central et du service d'ascenseur ne sont plus justifiés car la plupart ne peuvent plus assurer ces avantages à leurs locataires, qui naturellement ne les payent plus.

Et tout fait prévoir que longtemps après la signature de la paix, la crise se prolongera.

Les économistes estiment que les loyers diminueront de 30%.