[15?]/3/1915

[Prisonniers politiques à Saint-Gilles (Politique gevangenen te Sint-Gillis - Political prisoners in Brussels]

(In: La Libre Belgique, [15?]/3/1915)

À Bruxelles. Il y a en ce moment, à Saint-Gilles, 170 civils internés sous des prétextes quelconques, la plupart sans aucun fondement sérieux. Parmi ces prisonniers, deux prêtres auxquels les Allemands, reproche[nt] leur langage trop patriotique. Si l'occupation allemande continue quel[q]ue temps encore, le fait d'avoir été interné à Saint-Gilles deviendra bientôt un certificat d'honorabilité exceptionnelle.