23/7/1915

Les terrasses de café [the cafes - de cafés]

(In: Le Bruxellois, 23/7/1915)

Nous avons dit que le Collège échevinal de Bruxelles les a interdites. A ce sujet un groupe de cafetiers nous écrit pour nous faire remarquer qu'il est "souverainement" illogique de les autoriser à verser à boire à la clientèle de l'intérieur de leur salle et de leur défendre de le faire si la table est placée sur le trottoir. Qu'on ferme plutôt les cabarets, ce sera plus logique, car il n'y a aucune différence entre boire un verre de faro à l'intérieur ou à l'extérieur. L'été de tout temps a ramené l'usage des terrasses et les interdire est une sanction inutile et puérile".

Nous sommes absolument de cet avis très judicieux mais la "logique" de nos autorités semblent, depuis la guerre surtout, n'être jamais destinées à passer la même porte...


22/7/1915

Une proclamation du maire du Havre [A proclamation from the Mayor of Le Havre - Een proclamatie van de Burgemeester van Le Havre]

(In: L'indépendance belge, London, 22/7/1915)

 

M. Morgand, maire du Hâvre, a fait afficher sur les murs de la ville la proclamation suivante adressée à la population hâvraise:

Appelée à l'honneur d'être le siège provisoire du gouvernement de la Belgique, contraint d'abandonner le territoire de la patrie afin de pouvoir continuer, en toute liberté d'esprit, la lutte contre l'envahisseur, la ville du Hâvre doit à ses hôtes éminents de s'associer aux manifestations de la vie du noble peuple de Belgique.

En pavoisant vos habitations, mercredi, aux couleurs belges et françaises, vous donnerez un témoignage des sentiments d'admiration et de reconnaissance qui animait tous les Français à l'égard de la nation, petite par le nombre, mais grande par le coeur, qui a tout sacrifié à la sauvegarde de son honneur.

Vous éleverez ainsi une nouvelle protestation contre la criminelle agression dont la Belgique a été la victime. Citoyens d'une nation dont un des principaux titres de gloire est d'avoir toujours lutté pour la liberté des peuples, vous affirmerez, par votre manifestation, le droit pour toutes les nations de vivres libres et indépendantes !

Vive la Belgique!

5/7/1915

[Courses de chiens - Honden concurrentie - Dog competition]

(In: L'Écho de la Presse, 5/7/1915)

Aujourd'hui dimanche à 3 heures (heure belge), Grandes courses de lévriers, au terrain de l'Exclesior à Forest. Grand prix d'ouverture, 500 francs. 40 chiens, les meilleurs des chenils, les plus réputés, sont engagés. Trams directs 50-53-54.

Tous les dimanches, lundis et jeudis, grandes courses