Chiens de mitrailleuses 1914

Vers 1900, la Belgique comptait 150.000 chiens de trait, qui servaient avant tout à tirer des charrettes de boulangers ou de laitiers.

En 1911, la Belgique commanda 104 mitrailleuses Maximes. Les lieutenants Blancgarin et Van de Putte eurent l'idée de fabriquer une voiture-mitrailleuse canimobile spécialement conçue pour transporter les nouvelles mitrailleuses et d'utiliser un chien de trait belge, le Mâtin.  L'Etat-Major de l'armée commandît les voitures-mitrailleuses auprès de la FN de Herstal.  Les chiens mitrailleuses passèrent leur examen lors des Grandes manoeuvres de l'été 1913 à la satisfaction de toute l'armée. 

Les sections canimobiles des Carabiniers prouvèrent leur efficacité lors de combats de Louvain, de Malines, de Lierre et de Haelen en août 1914. Ce fut grâce au mouvement rapide d'une section de chiens-mitrailleuses que les Uhlans allemands ont pu être battus à Haelen.