Les Parlementaires belges condamnent l'autonomie de la Flandre, 31 janvier 1918

Le jeudi 31 janvier 1918, tous les députés et les sénateurs qui ont pu être joints, se sont réunis au siège de la Société Générale de Belgique à Bruxelles pour d'abord discuter des termes d'une adresse de protestation (principalement rédigée par le député anversois L. Franck) au chancelier allemand von Hertling contre la proclamation de l'autonomie politique de la Flandre et ensuite pour prendre l'initiative de porter plainte auprès de la Cour d'Appel en vue de poursuivre au pénal les membres du Conseil de Flandre pour atteinte à la sûreté de l'État. La plainte a été examinée par la Cour d'appel de Bruxelles le 7 février 1918.