La Joyeuse Entrée des Souverains belges à Bruxelles, 22 novembre 1918

Le Roi et la Reine étaient attendus à Bruxelles par la population depuis le 17 novembre 1918. Des rumeurs couraient que le Roi viendrait le 20 novembre, mais finalement il fit son entrée solennelle à la tête de deux divisions belges et de détachements des armées alliées le 22 novembre 1918. La nouvelle se répandit très vite et la population des alentours de Bruxelles vint à pieds, car les routes et les lignes de chemin de fer n'étaient pas encore réparées. Les boulevards, les monuments, les immeubles étaient décorés de lampions, de drapeaux alliés de toutes les tailles. L'Hôtel de Ville de Bruxelles était pavoisé comme un voilier. La foule était impatiente de revoir le couple royal, après tant d'années de séparation. La plus part des habitants de Bruxelles se rappelaient encore la venue du Roi au Parlement le 4 août 1914. La ferveur royaliste ne semblait pas avoir diminué.

La  foule s'était massée sur le trajet du couple royal et des soldats belges et alliés. A 10 h. le bourgmestre Adolphe Max et les échevins recevaient les Souverains à la porte de Flandre. Ensuite, ils passent par la rue de Flandre, la rue Ste-Catherine, la Bourse, le boulevard Anspach, le boulevard Adolphe Max, le boulevard du Botanique, la porte de Schaerbeek, la rue Royale, la rue de Loi et le Palais de la Nation, où ils étaient arrivés après 11 h.  Au Parlement, le Roi prononce son discours du Trône dans lequel il rend d'abord hommage aux soldats belges morts au champs d'honneur, à l'héroïsme de l'armée belge, aux civils qui ont tenu le coup et ensuite il expose aux députés et aux sénateurs les changements politiques intervenus depuis l'entrevue de Lophem: le suffrage universel pour les hommes à partir de 21 ans, la lutte contre l'alcoolisme, l'hygiène social, flamandisation de l'université de Gand dans l'avenir et la poursuite des activistes flamingants. 

Après son discours au palais de la Nation, il passa d'abord les troupes en revue rue de la Loi et ensuite il se rendit au palais royal en passant par la rue Royale et la place des Palais. Dans l'après-midi, le couple royal était attendu à l'Hôtel de Ville de Bruxelles pour une réception.